17. Feb 2016

TEXT VON

Estelle Lucien

FOTOGRAFIEN VON

Georg Baselitz/ photo Frank Oleski

Baselitz, des mots et des animaux

  • Share

Georg Baselitz est l’invité de la Fondation Jan Michalski avec Malelade. Sous ce titre, on peut entendre à la fois “malade” en français, mais aussi “malen” et “laden”, soit “peindre” et “le coffre” en allemand. En un seul mot on a une idée de l’art de cet artiste allemand né en 1938, et qui à l’aube des années 1970 s’est rendu célèbre en retournant les figures de ses tableaux, tête en bas. Les œuvres, gravures et peintures présentées à Montricher n’échappent pas à la règle. Elles sont nées de la découverte par Baselitz du Physiologos, bestiaire grec du IIe siècle transmis par plusieurs manuscrits, dont un codex enluminé du XIVe siècle, dit de “Smyrne”.  Aux images, bêtes et formes humaines, Baselitz a ajouté des mots, des phrases au sens moins descriptif qu’incantatoire. En 1990 l’ouvrage “Malelade” est publié, avec quarante-et-une planches. Elles sont toutes accrochées aux cimaises de la Fondation Michalski à Montricher, et c’est une chance de pouvoir les admirer en grand, en vrai! Pour vous mettre l’eau à la bouche: Baselitz | Malelade – Bestiaire d’images et de mots

 © Georg Baselitz
© Georg Baselitz
  • Baselitz | Malelade – Bestiaire d’images et de mots, jusqu’au 15 mai
  • Fondation Jan Michalski pour l’Ecriture et la Littérature, Chemin Bois Désert 10
    CH-1147 Montricher. Mardi à dimanche, de 14 h à 18 h.