24. Jan 2017

TEXT VON

Mélissa BERTHAUD

Suzi Pilet, une image de la liberté

  • Share

Suzi Pilet, photographe vaudoise s’est éteinte ce dimanche 22 janvier à l’âge de 100 ans. Elle a été une des rares femmes à vivre de sa photographie. 

Quelques jours après la disparition de Charles-Henri Favrod, fondateur du musée de l’Elysée, le monde de la photographie suisse perd encore une figure marquante, en la personne de Suzi Pilet. Ses archives sont aujourd’hui déposées au Musée de l’Elysée. Artiste atypique, elle a été l’une des premières et rares femmes à vivre de son métier de photographe, notamment grâce aux portraits qu’elle réalisait dans son studio lausannois. Suzi Pilet est aussi connue pour ses textes poétiques destinés aux enfants écrits pour Histoires d’Amadou, créées dans les années 50 avec son compagnon Alexis Peiry. L’œuvre de Suzi Pilet reste dense et non limitée, elle comporte aussi photo de voyage, des images oniriques, des vues urbaines et des paysages. Une œuvre à l’image de sa personnalité: terrienne, idéaliste, enracinée et rêveuse. 

Sans-titre.

.

Une sélection d’images est actuellement présentée au Café Elise du musée de l’Elysée et des portraits en surimpression figurent dans le dernier numéro du magazine ELSE.

Sans-titre.