03. Dec 2018

TEXTE DE

Jena Williamson

Habillage et déshabillage au Galpon

  • Partager

Depuis fin octobre et jusqu’au 21 décembre, le théâtre du Galpon, à Genève, aborde la thématique de l’évolution des représentations du corps. À travers différentes créations et évènements, ce temps fort offre une réflexion concernant l’évolution de notre perception du corps, tant du point de vue individuel que social.

Madame d’Epinay par Jean-Etienne Liotard

Parler du corps, c’est aussi parler de notre façon de le couvrir ou de le découvrir. Le dimanche 9 décembre à 14h00, la performance théâtrale «Le corps contraint: habillage en public» illustrera la condition de la femme du XVIIIe siècle au travers du vêtement. Après un délicat travail de reconstitution de la robe de Madame d’Epinay, d’après le portrait qu’en a peint Jean-Etienne Liotard, une comédienne montera sur scène pour être habillée étape par étape. L’occasion de découvrir qui était madame d’Epinay:  de l’intimité du cérémonial de l’habillage à l’intimité du personnage. Un projet qui a pour but de redonner vie à une époque, un vêtement et une femme.

À 15h00, une table ronde abordera les questions de genre, de contrainte et de classe sociale. Cette discussions sera menée par Estelle Lucien, notre responsable de rédaction romande (et oui, nous y serons!) et accueillera Elizabeth Fisher, responsable du département Design Mode et Accessoires de la HEAD, Erzsi Kukorelly, professeur dix-huitièmiste, ainsi que les autres intervenants de la performance. Toujours dans le thème du XVIIIe, un goûter sera organisé pour clore cette journée dans une ambiance conviviale.

 

Théâtre du Galpon 
Route de Péniches, 1213 Petit-Lancy
plus d’informations: galpon.ch