HowToTalkToGirlsAtParty

02. Nov 2017

TEXTE DE

Christelle Cantero

Le GIFF déroule une avalanche de films!

  • Partager

Tous Ecrans devenu Le Geneva Internationale Film Festival (GIFF) et entame sa 23e édition, du 3 au 11 novembre avec plein de nouveautés !

Galerie

Le GIFF nous dévoile une programmation riche et variée qui s’articule autour du cinéma, de la télévision et de la culture digitale. Durant les neufs jours du festival, découvrez 170 oeuvres de toutes disciplines confondues, dont 12 premières internationales et 88 premières suisses. Plus de 200 invités du grand écran sont attendus, parmi eux, on citera les actrices Nathalie Baye, Laura Smet, Asia Argento, Brigitte Fossey et Audrey Fleurot, le créateur de la mythique série Homeland, Gideon Raff, ou encore des cinéastes comme Xavier Beauvois, Jean-Pierre Mocky, David et Stéphane Foenkinos, Tony Gatlif et Abel Ferrara. Retrouvez également l’acteur, Jean-Luc Bideau qui se verra consacré une soirée exclusive intitulé JLB par Bideau“. L’occasion de retracer sa carrière et de fêter les 40 ans de Plans-Fixes qui lui accorde un portrait. 

Le GIFF ouvrira le festival avec la coproduction suisse Les Gardiennes et rend hommage au cinéma à travers quatre sections: les compétitions internationales de longs et courts métrages, Rien que pour vos yeux qui rassemble les coups de cœur du Festival, et Highlight Screenings, pour les films les plus attendus du moment. 

Voici un aperçu de la sélection de longs métrages  venus des quatre coins du monde:  un voyage en Inde avec Sexy Durga“de Sanal Kumar Sasidharan, un road movie suffocant et féministe avec Sollers Point, ou encore un passage au Japon avec Caniba,  documentaire extrême sur Issei Sagawa ce cannibale japonais qui avait tué et mangé sa petite amie en 1981. Treize courts métrages sont également en compétition pour le “Reflet d’or 2017″, dont la production suisse Jeanne, Pauline et le lac de Federico Reichel, Martin pleure du Français Jonathan Vinel et Mon amour, mon ami du réalisateur italien Adriano Valerio.

Les vedettes seront du côté de la section phare “Highlight Screening”. On y retrouvera David et Stéphane Foenkinos pour présenter “alouse, avec Karin Viard et Bruno Todeschini. Tony Gatlif  fera l’honneur de projeter Djam. Mais on aura aussi un œil sur cette premières suisse, How to Talk to Girls at Parties de John Cameron Mitchell, avec Nicole Kidman et Elle Fanning ou encore sur l’avant-première du très attendu Suburbicon, le dernier George Clooney avec Matt Damon, Julianne Moore et Oscar Isaac.

Autre point fort du programme, le prix  “Film & Beyond” décerné cette année à Abel Ferrara. Figure incontournable de la scène new-yorkaise des années 1980 et 1990, le cinéaste américain a conservé son indépendance et son anticonformisme. Les deux derniers longs métrages du cinéaste seront présentés au public Piazza Vittorio qui sera le film de clôture du Festival, et Alive. Il nous fera d’ailleurs également l’honneur d’un concert live sur la scène du Théâtre Pitoëff.

Le GIFF propose également un marathon télévisuel avec “Serial Day & Night”. Deux jours durant lesquels vous pourrez vous “gaver” de séries. Parmi les incontournables, découvrez la série genevoise Quartier des Banques, de Stéphane Mitchell, Flore Vasseur, Fulvio Bernasconi et Jean-Marc Frohle. Autres projections attendues, The Sinner de Derek Simonds, avec Jessica Biel. Pour finir, une sélection de séries nordiques sera également au programme, dont Valkyrien, série norvégienne d’Erik Richter Strand.

Pour continuer les festivités, le GIFF présentera en intégralité la légendaire saga “Heimat” du cinéaste Edgar Reitz, en partenariat avec la HEAD-Genève

Le GIFF introduit une nouveauté cette année avec un espace de 600 m2 qui sera entièrement dédié aux programmes digitaux et qui accueillera la compétition internationale d’oeuvres en réalité virtuelle et une compétition internationale de séries web.

La musique sera également au centre de cette 23e édition, avec une nouvelle section “Bande originale”  qui met à l’honneur les liens entre musique et cinéma. Retrouvez également les mythiques “Nuits blanches” du Festival qui seront menées par des artistes suisses et internationaux.

Sur toute la durée du GIFF, différents événements viendront ponctuer les journées et les soirées des festivaliers. 

Le GIFF ne laissera aucun répit à ses festivaliers !