Daniel Domolky

03. Feb 2016

TEXTE DE

Estelle Lucien

Sévelin danse le printemps

  • Partager

Le 19e festival de danse contemporaine Les Printemps de Sévelin, démarre avec un peu d’avance et on s’en réjouit. Il se tient jusqu’au 20 février avec un programme ouvert sur l’Europe et  riche de «premières suisses», comme Ayelen Parolin, qui tourne depuis 11 ans avec son solo 25.06.76 ou Ann van den Broek et The Black Piece mais aussi la performance décalée du grec Euripides Laskaridis, danseur, chorégraphe et cinéaste. Autre réjouissance de cette édition la présence pour la 4e année, de l’artiste associée Yasmine Hugonnet, chorégraphe suisse native de Montreux, qui dévoile ce samedi la première de sa nouvelle création La Ronde /Quatuor, une coproduction des Printemps de Sévelin. La danse sur grand écran, c’est aussi ce que propose le festival, en donnant carte blanche au cinéma Bellevaux. Son programmateur Gwenaël Grossfeld a concocté un menu de courts-métrages projetés au Théâtre Sévelin 36  samedi 6 février à 23h. Enfin pour ceux qui aiment causer et débattre, on ne peut que leur conseiller le  Salon de Salomé. Journaliste, critique littéraire et chroniqueuse chez Bolero Men notamment, Salomé Kiener orchestra des rencontres public/artistes, après les représentations.

Et tout ça sans se ruiner, car toutes les représentations sont au tarif unique de 15 francs! L’abonnement pour 4 spectacles au choix est de 45 francs, ou 90 francs pour les mordus qui pourront jouïr du sésame sans limites. Le programme 

Photo d’ouverture: CONDITIONS OF BEING A MORTAL – Adrienn Hód / Hodworks

 

(To) Come and See. Foto: Flurin Bertschinger
(To) Come and See. Foto: Flurin Bertschinger

Evi Fylaktou

RELIC – Euripides Laskaridis