swiss1

15. Sep 2017

TEXTE DE

Julie Parenthoux

Swiss Fashion Point #1

  • Partager

Du 28 septembre au 1 octobre, s’ouvre la 4e édition du Swiss Fashion Point, évènement phare pour la création et la mode en Suisse Romande. Après le succès de l’année précédente, il propose un grand showroom de vente et d’exposition au sein du Pavillon Sicli à Genève, et s’associe cette année au magazine Espaces Contemporains et à l’association Design Days

Rassemblant jeunes créateurs émergents et professionnels confirmés, cette manifestation inédite met en avant les marques suisses en dévoilant bijoux, sacs, accessoires et vêtements dans un même espace au public. 

Partenaire de Swiss Fashion Point, Bolero vous présente chaque jour deux designers suisses participant à l’évènement afin d’en savoir plus sur eux. EPISODE 1: les Rêveries d’Eve et de Mademoiselle L 

Les Rêveries d’Eve

Un monde de la nature fantasmé et poétique, c’est l’univers onirique proposé par Silvia Barbagallo. Fondée en 2000, cette marque genevoise propose des bijoux d’exception en argent et pierres semi-précieuses d’une délicatesse et élégance hors norme. Cultiver un regard d’enfant émerveillé sur tout ce qui l’entoure, c’est la particularité du label lui apportant douceur, rêve et subtilité. Les Rêveries d’Eve c’est plonger au coeur d’un monde merveilleux parsemé d’une touche urbaine et baroque, où les matériaux précieux côtoient les formes douces et arrondies des pièces. Dans la collection les Merveilleuses, les boucles d’oreilles telles des fleurs en éclosion se parent de petits pendants de quartz roses dans des tons pastels semi transparents. Un parfum de délicatesse et de pureté flottent définitivement autour des Rêveries d’Eve.

les-merveilleuses-2-1

© Sandra Pointet

Infos et eshop : www.reveriesdeve.com


Mademoiselle L 

Urbaine, graphique et minimaliste, c’est la mode proposée par Mademoiselle L, marque genevoise de prêt à porter féminin lancée en 2008. Détournant les codes du streetwear et sportwear avec une touche rock, la créatrice propose des pièces à la coupe maîtrisée et aux lignes architecturales dans des camaïeux noir et blanc. A Cross L Project insuffle un nouveau souffle à la marque en 2012, en repensant sa manière de créer et son positionnement sur le marché. Une démarche qui lui vaut le prix Lily Swiss Fashion Content la même année. Depuis, le label a gardé son essentce mais se veut depuis plus expérimental, créant des vêtements conforts et contemporains. Avec sa dégaine à la fois brute et hyper féminine, la femme Mademoiselle L revendique définitivement une allure, une démarche. Une façon de s’habiller et de penser la mode. 

 

mademoiselle L 2

 

©Xavier Ripolles Arasa

Infos et points de vente : www.mademoisellel.ch