3

27. Sep 2017

TEXTE DE

Julie Parenthoux

Swiss Fashion Point #13

  • Partager

Dans le cadre du Swiss Fashion Point, qui aura lieu du 28 septembre au 1 octobre à Genève, Bolero vous présente chaque jour 4 designers suisses participant à l’évènement. 

Cet après-midi, c’est au tour de Horses&Clouds et de la HEAD

Horses&Clouds

Collectif lancé en avril 2017, Horses&Clouds sort du lot par la diversité et la synergie de ses designers multi facettes. Composé d’Ilaria Albisetti, graphiste, de Thierry Kupferschmid, artiste plasticien et performer, ainsi que de Laurent Vacher, sound designer, le label propose des produits en édition limitée sur une même plateforme. Tous se rejoignent au sein d’un univers commun : une nature puissante, mystique et un monde animal sublimé. Avec sa collection de foulards “Volière sauvage”, Ilaria associe animal et végétal dans des motifs surprenants aux couleurs harmonieuses. Thierry divise son talent entre bijoux aux détails inédits et sérigraphies de personnages graphiques décalés sur papier et textile. Quant à Laurent, sa série de pendentifs uniques “Horoscope chinois” mêle figurine coulée d’argent et pierres semi-précieuses. A travers des petites bêtes surréalistes, la marque basée entre Lausanne et New-York met en avant une liberté de création intemporelle et une esthétique à la fois sobre et rêveuse.

Horses_Clouds_paysage

Infos : horsesandclouds.com


HEAD

La réputée Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD) de Genève expose 6 diplômés Bachelor et Master 2017 prometteurs. Du côté mode, ce sont Marie-Eve Lecavalier et Mikael Vilchez qui donnent le ton. La première a choisi de créer une ligne femme pour travailler le psychédélisme au coeur d’un design minimal. Avec le cuir comme matière principale, et des éléments en verre soufflé, elle souhaite s’inscrire dans une recherche de nouvelles techniques textiles. Fascinée par le comportement humain, la notion du banal et le mouvement, elle tente également de faire du vêtement et de l’accessoire un objet intrigant et mythique. Jeune homme aux multiples casquettes, Mikael Vilchez présente sa collection de master Forbidden Denimeries. En utilisant exclusivement du denim dans ses créations, il veut montrer comment le jean est devenu son moyen d’expression privilégié pour incarner les différentes femmes qui l’obsède depuis son enfance. Sa maîtrise de la coupe et du volume ainsi que son sens pointu des détails lui a déjà valu 2 Swiss Design Award lors de précédents travaux à la HEAD.

Du côté accessoires, Lauriane Kerrand propose une gamme de sacs spécialement conçus pour toutes les bicyclettes. Ses pièces structurées composées de 2 couches de cuir naturel et de cordage entremêlé se veulent distinctives et pratiques. Sur le dos, autour du guidon, fixé au porte-bagage, ces contenants inédits se portent aussi bien par cyclistes que piétons en toute circonstance. Avec Pourquoi pas, sa collection de lunettes personnalisable à souhait, Maé Gutierrez apporte une touche de fraîcheur au sein de ce domaine. Ses modèles se transforment, réparent et se recréent grâce au consommateur, qui prend alors part activement à “racommoder” et personnifier sa monture grâce à des chutes ou des éléments de lunettes cassées. Son travail réfléchi et responsable la pousse également dans la mouvance Slow Fashion, avec une fabrication franco-suisse et un acétate provenant d’Italie. La collection Ove de Tytiana Nossek réinterprète les peignes et accessoires pour cheveux à travers de grandes courbes minimalistes. En jouant avec ds formes pures et abstraites associées à des matériaux traditionnels comme le métal ou la corne, elle revalorise des objets quelque peu oubliés avec harmonie.

Laurene Kholer clôture la marche avec ses bijoux d’une extrême délicatesse. Ses bagues épurées et raffinées matérialisent l’amour dans ses différentes phases et expressions. Elle détourne le mythique symbole du coeur pour l’utiliser comme un outil de marquage présent mais caché, une empreinte discrète. En alliant or et fer, elle joue aussi sur les contrastes comme bijou/outil ou inoxydable/altérable. Mais toujours avec une habile référence à l’amour : comme ce sentiment en perpétuelle mouvance, ses pièces évolueront avec le temps ou se patineront. Elles demanderont autant de soin que d’amour.

Marie-Eve Lecavalier - ©Julien Thamon
Marie-Eve Lecavalier – ©Julien Thamon

 


Mikael Vilchez - ©Mikael Vilchez
Mikael Vilchez – ©Mikael Vilchez

 


Lauriane Kerrand
Lauriane Kerrand

 


Maé Gutierrez
Maé Gutierrez

 


Sans titre-1
Tytiana Nossek

 


Laurene Kholer
Laurene Kholer

Infos : www.hesge.ch/head

Mikael Vilchez : mikaelvilchez.ch  – Marie-Eve Lecavalier : marievelecavalier.com – Lauriane Kerrand : lauriane-kerrand.tumblr.com –  Laurene Kholer : laurenekohler.wixsite.com –