21. Sep 2016

TEXT VON

Cléa Bulard-Cartier

Nuit des Musées: un parcours pour Coco Chanel

  • Share

Pour la 16e édition de la Nuit des Musées, les villes de Lausanne et Pully ont organisé des parcours en fonction des envies de chacun. Il y en a un qui retient notre attention:  Formes et Textures qui s’inspire du séjour suisse de Coco Chanel.

Un passé lausannois

Si Coco Chanel a inspiré la Nuit des Musées ce n’est pas par hasard. En 1945, Gabrielle Chanel s’est exilée en Suisse où elle a passé une dizaine d’années, logeant dans les grands hôtels, le Beau-Rivage et le Palace à Lausanne, où l’une des sept suites porte son nom, à l’étage n°5, son chiffre fétiche. Lors de ses soirées lausannoises, la couturière retrouvait d’autres exilés dont l’écrivain Paul Morand qui s’inspire de Coco pour écrire, en 1976, L’Allure de Chanel, son dernier ouvrage. Alors qu’elle avait rouvert en 1954 se maison de couture à Paris, Coco Chanel revenait souvent en Suisse, et a acquis en 1966 la villa Le Signa à Sauvabelin. Elle s’est éteinte le 10 janvier 1971 à Paris, mais c’est bien en Suisse, au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne qu’elle repose depuis selon ses volontés. Dans un petit espace isolé face à une fontaine, sa tombe entourée de haies se compose d’un bloc de marbre immaculé de blanc, comme une protestation de pureté, décoré de cinq têtes de lion sculptées qui rappellent son chiffre et son animal préférés. 

La nuit des Musée présente un parcours, Formes et Textures, celui que peut-être Coco Chanel aurait emprunté. Il  débute au Musée cantonal de géologie où l’exposition Fossiles et minéraux blancs vous fait découvrir ces roches blanches à la base des colorants et du papier. À 50m, Place de la Riponne, vous admirerez à l’Espace Arlaud les sculptures de Carles Valverde, sculpteur, graveur et peintre, à la fois classique et paradoxal avec des œuvres empreintes de finesse à l’esprit géométrique. Intuitives et précises, ce qui aurait plu à Coco Chanel. En prenant le bus orange jusqu’à l’arrêt Beaulieu-Jomini, vous serez accueillis à la Collection de l’Art Brut pour l’exposition People où vous apercevrez peut-être un portrait de Chanel, immortalisée par l’un de ces créateurs qui ne cherchent pas la célébrité. Vous poursuivrez ensuite votre visite en bus jusqu’à l’arrêt Hermitage pour une Balade by night dans le parc de la Fondation de l’Hermitage en compagnie du géographe et écrivain lausannois, Pierre Corajoud. Ces jardins, Coco les connaissait bien: elle avait coutume de s’y promener lorsqu’elle habitait à Lausanne. Enfin, le parcours prend fin à l’arrêt Musée de la main UNIL-CHUV pour l’exposition Pas de panique! où comment dompter peurs et angoisses à la tombée de la nuit.

 

Cette année le billet se porte au poignet, en guise de bracelet, et se perfore à l’entrée de chaque musée pour un parcours personnalisé. Gratuit pour les jeunes de moins de 16 ans, 10 fr. pour les adultes, le billet-bracelet donne accès aux 22 musées partenaires le 24 septembre 2016 dès 14h, aux quatre lignes de bus dédiées à la Nuit des Musées, à l’after des musées au Romandie (sous réserve de places disponibles) ainsi qu’au stationnement dans l’un des quatre parkings PMS pour un forfait de 5 fr. Pour en savoir plus: www.lanuitdesmusees.ch.