29. Sep 2016

TEXT VON

Cléa Bulard-Cartier

FOTOGRAFIEN VON

© Baie d'Erelle

Rosepoudrée, le webzine dédié au Swiss made

  • Share

Lancé en 2013 par Nadia Merzoug, Rosepoudrée est un blog devenu, depuis début septembre, un webzine accompagné d’un e-shop exclusivement dédiés aux marques suisses dans le but de faire émerger de jeunes créateurs et de promouvoir la qualité du Swiss made.

Proposant une sélection pointue de créateurs, l’e-shop Rosepoudrée se qualifie comme étant la référence du design 100% Suisse. Une boutique virtuelle où retrouver des pièces tendances en exclusivité, aussi bien dans les catégories mode, bijoux, beauté ou décor, auxquelles s’ajoutera, chaque mois, un objet capsule imaginé par un designer et vendu uniquement en ligne pour une série limitée. Pour cette première collection capsule, Nadia Merzoug a donné carte blanche à son amie Lydia Saurel pour la réalisation d’un bijou. Le mélange de leurs deux univers a donné naissance à une bague de caractère où l’or et le rose se complètent pour un bijou particulier et délicat aux formes organiques.

Après des études artistes à l’ECAV et à la HEAD, Nadia Merzoug obtient un Bachelor en architecture d’intérieur en 2006 et continue de pratiquer son activité artistique en parallèle de sa profession. Quelques années plus tard, à ses heures perdues, cette passionnée créative décide de créer son blog, Rosepoudrée, pour lequel elle s’associe à son amie graphiste Sophie Marteau. Grâce à du contenu de qualité, Nadia Merzoug remporte rapidement un vif succès et enchaîne depuis les collaboration avec des marques, des agences de communication ou encore des grands noms de l’hôtellerie suisse. Elle se considère elle-même comme une boussole dénicheuse de talents suisses, curieuse insatiable, une aventureuse qui porte le design émergent en étendard et en fait éclore les multiples pépites.

Quatre valeurs l’ont poussée aujourd’hui à transformer son blog en un webzine doublé d’un e-shop. À travers ces média, elle souhaite ainsi promouvoir le Swiss made, la qualité et la rareté de ces pièces créées dans le pays, fédérer, en réunissant les talents émergents et émergés sur une même plateforme, et soutenir en donnant une voix aux créateurs.

Le webzine Rosepoudrée offre aux griffes avec lesquelles il collabore – telles que Manidou, Baies d’Erelle, T’as pas l’heure, L’asticot ou encore Mademoiselle L – une plus grande visibilité avec un lectorat supplémentaire ciblé. La fondatrice met toujours un point d’honneur à présenter les créateurs en soutenant leur travail et leurs collections en conservant leur image.

 

www.rosepoudree.ch, contact@rosepoudree.ch