12. Dec 2018

TEXT VON

Jena Williamson

Swiss Made: La mère, la fille, les sacs

  • Share

Les créations C.C Mère et fille sont le reflet d’une passion du cuir partagée en famille.

Léo, néoprène noir, cuir lisse et nubuck bleu.

Camille Dubouloz nous reçoit dans un petit atelier à l’arrière de la boutique de sa mère, Chris Murner, située au cœur de Carouge. À peine le seuil de la porte franchi, une odeur de cuir nous plonge dans l’univers créatif de ce duo familial. Chris Murner est une styliste et maroquinière genevoise, qui a fondé sa marque il y a plus de trente-cinq ans. Son style à la fois unique et intemporel se lit à travers chacune de ses pièces et fait d’elle une créatrice incontournable de la Cité de Calvin. Depuis sa plus tendre enfance, sa fille évolue dans l’atelier de sa mère, qui lui donne le goût du stylisme et du travail manuel. Elle commence très tôt à dessiner ses propres sacs et à les réaliser avec la complicité de sa mère. Pourtant elle s’engage d’abord dans des études de psychologie à l’Université de Genève.

En 2016, son bachelor en poche, Camille intègre l’atelier à temps plein. Elle réalise plusieurs tâches administratives et s’occupe notamment de créer un site internet. Au fil du temps, les deux femmes décident de collaborer, dans le but de toucher une clientèle de toutes les générations. De cette union naît la collection C.C Mère et fille, lancée en mai 2017, alors que Camille a repris ses études en master.

Léonie, cuir de veau lisse et grainé caramel.

La jeune femme se charge de dessiner les modèles et de sélectionner les matières qui seront utilisées. En effet, la particularité des modèles de C.C Mère et fille est la combinaison de différents types de cuirs tels que du veau velours, du cuir de veau et du nubuck, provenant tous d’Italie. Cette série de pièces minimalistes avec des teintes de gris coloré se différencie des créations de la mère où les motifs sont plus présents et la palette vive. Une fois les dessins et les matériaux réunis, c’est Chris Murner qui se charge de réaliser les prototypes des différents modèles sous l’œil attentif de Camille. Tout en donnant son avis, elle apprend le savoir-faire de sa mère, dont le rôle est de faire le pas entre le dessin sur papier et la réalisation en 3D du sac. Une fois le prototype terminé et les assemblages de matières choisis, une équipe de maroquinières composée d’une employée et de deux apprenties réalise le suivi de production. Cette collaboration donne naissance à différents modèles de sacs: en bandoulière, à main, à dos et même des pièces convertibles. Elégante par sa simplicité, la collection familiale est disponible dans l’atelier-boutique Chris Murner à Carouge, qui réserve un espace dédié uniquement à C.C Mère et fille, ou sur le site internet de la marque. Les prix vont de 175 francs pour une pochette à 520 francs pour le plus grand modèle de sac à main. Pour les plus petits budgets ou pour un cadeau de Noël, il existe également de petits porte-monnaies à 50 francs.

Pour l’avenir, Camille envisage de poursuivre sa voie artistique et manuelle, qui se fait, pour l’instant, à côté de ses études. La jeune femme souhaiterait également développer son propre univers et trouver un équilibre entre art et psychologie. 

 

chrismurner.ch/c•c-mere-et-fille/